Copyright © 2012. Tous droits réservés.Spécialisé en tous types de Chauffage  

La Ventilation Mécanique Contrôlée

Cliquez pour agrandir l'imagela VMC SIMPLE FLUX:

C'est le système le plus simple, employé le plus souvent dans l'habitat individuel : des entrées d'air autoréglables  sont placées dans les pièces à vivre (chambres, salon, etc.) généralement au niveau des fenêtres. Les bouches d'extraction de l'air sont placées au niveau des pièces humides (salle de bain, cuisine, buanderie) et reliées à un groupe d'extraction motorisé.

L'air extérieur « neuf » est ainsi aspiré tout d'abord vers les pièces sèches puis vers les pièces humides puis vers les bouches d'extraction. Pour que le passage de l'air puisse se faire même portes fermées, il convient de raboter le dessous des portes intérieures pour laisser un passage de 1 cm (on parle de « détalonnage »).

Le débit minimum (en m3/h) est imposé par les arrêtés du 24/03/1982 et 28/10/1983 comme indiqué dans le tableau suivant :
Nombre de pièces                Débit cuisine                Débit total simple flux                Débit total simple flux hygro réglable

            3                              45                                      75                                                    15
            4                              45                                      90                                                    20
            5                              45                                    105                                                    25

Par contre, cette aération permanente ne tient pas compte des variations d'humidité et de chaleur : le même flux traverse la maison, qu'elle soit très humide ou très sèche, que l'air extérieur soit à 0° ou à 35°, la VMC simple flux va donc refroidir la maison en hiver et la réchauffer en été.

Exemples de calcul de pertes de chaleur durant une saison de chauffe :

   
  • maison de 5 pièces,   
  • VMC simple flux, débit constant non régulé de 105 m3/h   
  • climat français "moyen" (Châteauroux), soit une température extérieure moyenne de 6° sur la période de chauffe   
  • période de chauffe de 5,5 mois   
  • température intérieure moyenne de 18.5°

Sur cette période, la VMC aura brassé 415 800 m3, d'un air dont on aura augmenté la température de 12,5°. L'énergie calorifique perdue est de 1800 kWh, à laquelle il faut ajouter l'énergie électrique du moteur de la VMC. Avec ces hypothèses, la perte de chaleur due à la VMC est de 2000 kWh par an.
    
  • Le principe de la VMC hygroréglable est le même que celui de la VMC simple flux autoréglable,
mais l'air est cette fois-ci régulé en fonction du taux d'humidité.
Le débit d'air est donc variable.
Ce système de ventilation garantit une évacuation plus rapide de l'air très humide, tout en limitant le gaspillage,
puisque la ventilation est adaptée aux besoins. Il y a très peu de risques de condensation ou d'odeurs.
  • La VMC hygroréglable constitue un bon compromis entre une VMC simple flux, économique à l'installation,
mais source d'importantes déperditions de chauffage, et une VMC double flux, plus performante mais aussi nettement plus coûteuse.



2 types de VMC hygroréglables

On distingue deux types de VMC hygroréglables : A et B

La VMC hygro A comprend des entrées d'air autoréglables sur les fenêtres qui varient en fonction de la pression. La modulation de débit
liée à l'humidité est réalisée à l'extraction.

La VMC hygro B possède des entrées d'air hygroréglables sur les fenêtres. L'air  est extrait par des bouches hygroréglables équipées de capteurs d'humidité dont les débits varient
en fonction de l'humidité ambiante. La régulation est donc plus fine.::
Cliquez pour agrandir l'image
VMC DOUBLE FLUX


Le principe : La ventilation double flux permet d'insuffler de l'air neuf de renouvellement dans les pièces sèches (chambres, salon, séjour) et d'extraire l'air vicié dans les pièces humides (cuisines, salles de bain, WC). Un réseau de gaine permet la distribution et l'aspiration de l'air dans la maison.

L'air neuf extérieur est filtré et préchauffé en passant à travers un échangeur de chaleur. Cet échangeur permet de récupérer l'énergie sur l'air extrait, sans être mélangé à l'air neuf de renouvellement. L'air extrait sera ensuite rejeté à l'extérieur à une température très faible.                          

L'amortissement entre une "VMC double flux" proposée à 1700 euros et une "VMC hygro A" à 600 euros est de 20ans !!! .
Avec une  "hygro B" l'amortissement de la double flux est de 25ans !!
Et oui  en plus du prix d'achat il faut compter la consommation électrique qui est plus élevé sur la double flux.
Cliquez pour agrandir l'image

Entrées d'air autoréglable.

Cliquez pour agrandir l'image

Bouche hygroréglable.

Cliquez pour agrandir l'image

Bouche hygroréglable avec détecteur.


Site réalisé gracieusement par J.J. Gangnant - 06.79.40.93.52
Ajouter ce site à vos favoris
Dernière mise à jour: dimanche 22 juillet 2012